Carnet de route

Voie du nid d'aigle -Presles

Le 10/06/2016 par DI MARCO YVES

Depuis que Michel nous proposait une virée sur son domaine de prédilection, c’est enfin le jour ! Gonflé à bloc départ vers ce coin du Vercors que je connais surtout depuis la route. Presles village sympa, puis parking dans la pampa locale où une équipe d’élèves cordistes se prépare. Bon on ne se gênera pas mais on les verra toute la journée. Après une descente vite faite, la falaise commence à se dévoiler sous les commentaires de Michel qui a des anecdotes sur à peu près tout ce qui tourne autour de l’escalade dans le coin. La face devient imposante et les départs des différentes voies commencent à faire monter la pression. C’est raide, très raide, non surplombant !!! Bon maintenant, faut y aller. Michel prend l’affaire en main et attaque la première longueur avec son aisance habituelle. D’entrée de jeu l’ambiance est bien posé, c’est du costaud. Les premières longueurs sont grimpées, Michel nous propose, non, grimpe dans 2 longueur d’une autre voie (La discrète) pour pigmenter l’initiale. De toute façon faut suivre la corde, mais le niveau me paraissait bien suffisant ! Après il a resté 3 longueurs à grimper pendant 2 longueurs ?????. Un petit pipi au relai pour notre guide (ça pue !!!), c’est intime mais les lieux rapprochent les gens dans ces conditions, puis il se lance dans l’avant dernière longueur, la plus dur. En écoutant notre premier de cordée parler tout seul au-dessus de nous, on s’est douté de ce qui nous attendait. J’enjambe le pipi de Michel, faut pas mouiller les chaussons dans le 6a+, et avec 200m de gaz sous les fesses on attaque la longueur stratégique. Pour finir un petit pas athlétique, comme si on n’en avait pas assez fait, puis une sortie dans la forêt de buis, magique. Grande voie, ça fait un peu pompeux, mais une fois qu’on est au pied, on en mène pas large. Désolé pour l’aigle si on a troublé sa tranquillité, mais ses appartements sont de toute beauté, vue imprenable, ensoleillement tip top, pas de vent direct seul les thermiques, pas d’humidité, terrain de jeu sans pareil…. Quelques visiteurs bizarres équipés de chaussons qui font mal, de poudre pour leurs mains, qui s’attachent entre eux et s’accrochent à des morceaux de ferraille coiffés de leur casques. Merci à Michel de nous avoir fait découvrir à Régis et moi cette falaise mythique, c’était vraiment super.

Salut les montagnards.

Le YVES

A voir le récits en images de Michel (Il sait faire ça aussi!!!!)à l’adresse : Le nid d'aigle  







CLUB ALPIN FRANCAIS LA MURE MATHEYSINE
9 VOIE PIERRE BARNOLA
38350  LA MURE
Permanences :
1er vendredi du mois à 20h
Agenda