Carnet de route

Vol au-dessus de la Meije....

Le 02/05/2018 par Dolivet Cécile

Bien contente de pouvoir rédiger ce CR! Enfin juste le J1, parce que le J2, j'peux pas, j'y étais pô!
Itinéraire:
17/04 départ 3h du mat de La Mure pour Villard d'Arêne. Montée au refuge du Pavé. Le col passe juste au soleil. Splendide ! La face Sud-Est chauffe vite. Au col, l'objectif de la journée est en vue: le refuge du Promontoire. Redescente en face Ouest.

Analyse perso. d'un accident ou comment l'éviter ....

Là, vous avez le droit de ne pas être d'accord ! Mais faites-le savoir, votre avis m'intéresse, c'est comme ça qu'on progresse......

- Savoir résister à une course aussi belle soit-elle, si l'on n'est pas prêt à 100% dans sa tête.
(Moi, le 16/04, j'étais pas prête du tout ! 2 RDV importants dont un chez le dentiste à 18h30 ; ça laisse peu de temps pour préparer son sac pour 2 jours, surtout quand il ya du monde à la maison le soir...)

- Etudier l'itinéraire, et ne pas se reposer sur ceux qui sont plus expérimentés que soit. (pour prendre conscience du déniv, des passages à risques....)

- Prendre un bon petit déjeuner, même à 2h30 du matin, et même si on n'a pas faim ( surtout quand le dénivelé prévu est conséquent...)

- Faire des pauses régulières pendant toute la rando (ça, on l'a bien fait au début....beaucoup moins à la fin....)

- Rester concentré en permanence, même quand on est presque arrivé. ( Altitude et fatigue = pièges ! 11h du matin au col. 27° annoncé à Gre. On opte alors pour une redescente rapide.
Erreurs ! La face Ouest passe juste au soleil. De grosses boules dures et gelées sur toute la face. Traversée au-dessus du sérac, quelques virages, ma spatule bloque contre une boule, roulades et chute de 150 m. Pas mis le piolet à portée de main, impossible de s'arrêter.....Ouf, j'ai mis mon casque....Sonnée, quelques fractures et contusions...J'ai eu beaucoup de chance !

Moralité:

Une course n'est jamais finie, même quand l'objectif est en vue !
Les crampons sont un outil qu'il ne faut pas hésiter à mettre, même à la descente !
Attendre une bonne heure (quand c'est pertinent) peut-être une idée intéressante pour éviter une descente sur neige gelée.
Et pour finir, SE FORMER ! La formation auprès de professionnels est sans doute le meilleur moyen d'éviter tout un tas d'erreurs. Alors, formons-nous pour profiter pleinement de la Montagne en toute sécurité.

Désolée pour toutes ces évidences......qui n'en étaient pas pour moi jusqu'à maintenant.....
Un grand merci aux secouristes, guide et gardiens du refuge pour leur patience et professionnalisme.
Un grand merci aussi à Sylvain et François pour leur sang-froid et leur bienveillance.
Et à vous tous pour votre soutien exprimé par votre présence, messages ou pensées.

Au plus vite en montagne !

 

 

 

 

 

 







CLUB ALPIN FRANCAIS LA MURE MATHEYSINE
9 VOIE PIERRE BARNOLA
38350  LA MURE
Permanences :
1er vendredi du mois à 20h
Agenda