Carnet de route

Grand Veymontre-nous le loup !

Le 12/02/2020 par Le Chatelier Noémie

Nous voilà partis de La Bâtie en cette belle journée du mercredi 12 février pour le Grand Veymont, Sylvain, François et moi. Objectif : aider le forestier du coin (Mr Mandron) à trouver...des traces de loup ! Prétexte vite oublié finalement... Enfin moi, j'ai oublié de regarder une fois qu'on s'est éloigné de plus de 100m de la voiture et le forestier, lui, il a passé son temps à raconter des blagues jusqu'au sommet et Sylvain, lui, bah je crois qu'il a oublié de regarder aussi. 

La montée dans la forêt n'est pas en très bonnes conditions (Trop peu de neige), on chausse, on déchausse, on porte, on chausse... Mais la forêt est vraiment belle ! On arrive quand même à chausser définitivement à un peu plus de la moitié de la forêt. 

Montée par le Pas du Fouillet, joli couloir dans lequel on chausse les crampons. C'est chouette. On zigue puis on zague (Traversée "zag" difficile pour celle qui n'a pas les pieds sûrs mais ça passe !), la neige porte bien. On arrive donc sur ce magnifique plateau vierge de traces. Direction le Nord ! Hésitation, montée par l'Est ou le Sud ? Finalement, les compères optent pour l'Est. Nous passons vite le col entre le Petit et le Grand Veymont puis on s'engage dans un joli couloir sur la gauche (Pas sous le sommet, ça fait trop peur les barres dessous :-p). Nous chaussons vite les crampons car la neige est une espèce de polystyrène sur fond dur et ça zip. La montée dans ce petit couloir est à point, neige dure parfois un peu glacée mais les crampons plantent ce qu'il faut. Arrivés sur l'arête : direction le sommet. La vue à 360° est terrible, je me demande bien ce que je fais là... 

Descente au début par le même couloir de montée et puis direction le petit embranchement de gauche pour éviter la neige glacée. Le polystyrène sur fond dur porte bien et c'est tant mieux car on n'a pas envie de se la coller. La pente sous le couloir est trop bonne à skier (Poudre), on se lâche. On repeaute pour un peu plus de 100m de déniv pour rejoindre Peyre Rouge puis descente par le Pas des Cabres. La descente est vraiment pas mal, la neige encore bien poudreuse et la forêt dessous est bien plus fournie et rigolote à skier. On ne déchaussera pas jusqu'à la voiture.

Merci aux 2 zozos pour cette belle sortie. A François pour la connaissance des lieux (Comme sa poche!) et à Sylvain pour me supporter mes milliards de questions sur les conditions, l'itinéraire, blablabla... On aura vu pleins de bouquetins et un chamois mais... pas le loup ! Haha! Vous vouliez hein ?! Avouez !

 

CLUB ALPIN FRANCAIS LA MURE MATHEYSINE
9 VOIE PIERRE BARNOLA
38350  LA MURE
Permanences :
1er vendredi du mois à 20h
Agenda