Carnet de route

Une aventure givrée.

Le 20/01/2019 par CORALIE BALME

Il y a quelques semaines je suis tombée sur l'affiche du rassemblement de cascade de glace à Saint Christophe en Oisans.Au programme une journée de couenne et une journée de grande voie dans le vallon du Diable. Tout ça me paraissait parfait. Restait à trouver quelqu'un de motivé et ce fut Dorian.

Alors c'est parti pour un week-end plein de rebondissements. On arrive samedi matin à La Cordée où nous retrouvons les guides qui nous indiquent le site du Clos pour cette belle journée (le "frigo" comme le nomme les gens de la haut).

En arrivant en bas on a la bonne surprise de voir qu'ils ont descendu une grosse bouteille de gaz et le réchaud qui va avec pour faire le vin chaud. Un peu plus loin au bord du Vénéon les cascades sont bien présentes, avec de magnifiques lignes équipées en moulinette par les guides. On commence doucement à grimper. Une ligne puis deux et le soleil nous joue des tours en frôlant le sommet des cascades ce qui a pour conséquences des chutes de glaçons. Tout le monde descend, une petite pause et c'est reparti. Le soleil n'est vraiment pas resté longtemps. Des super lignes très bien équipées dans du très raide. Un pique nique offert à midi avec le vin chaud : une journée parfaite.

Le soir après une pause à La Cordée c'est le moment du repas. On avait prévu deux réchauds, des pâtes et du saucisson mais les réchauds ont eu raison de notre motivation pour manger dehors. Impossible de faire marcher le premier et le deuxième n'a pas réussi à faire bouillir l'eau. Ce sera donc un bon repas au bar des Ecrins. Puis une bonne nuit dans le jumpy de Dodo par -8°C.
Le plus dur c'est finalement le petit déjeuner : ce fut rapide et efficace et on rejoint rapidement La Cordée pour retrouver Nico notre guide pour la journée. 
Direction le vallon du Diable pour faire un belle cascade. La Verge du Démon n'est pas en conditions, on décide donc d'aller à gauche. Mais deux cordées d'espagnols nous courent devant (vraiment). On se dirige donc vers Autisme après une traversée glissante, on peut enfin sortir les crampons et les piolets pour 3 magnifiques longueurs où l'on restera bien tranquillement derrière notre guide car la glace est fine, froide et cassante. Pas l'idéal pour se frotter à la grimpe en tête. Le dernier "cigare" n'est pas encore en top conditions (très stalactite) on redescend donc en rappel.
Une halte à La Cordée où l'on apprend qu'on doit être les premiers cette année à parcourir cette cascade et nous voilà de retour.

Un super week-end une organisation au top.
Merci au bureau des guides et à Nico pour le dimanche.

Et on espère trouver d'autres motivés pour nous accompagner l'an prochain. 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS LA MURE MATHEYSINE
9 VOIE PIERRE BARNOLA
38350  LA MURE
Permanences :
1er vendredi du mois à 20h
Agenda