Carnet de route

Raid dans les Ecrins

Le 01/08/2017 par Asensio Katia Lhoste Frédéric

Comme disait le grand Gaston, «Passer un col, c’est être dans la montagne, gravir un sommet, c’est un instant la dominer »

Notre voyage dans Les Ecrins était totalement inscrit dans cet esprit : des étapes sauvages, parfois sans croiser quiconque de la journée, le plaisir d’un effort soutenu et chaque soir l’ambiance authentique des refuges. Une immersion totale dans la montagne, ou la frontière entre alpinisme et randonnée se dissous pour qu’il ne reste plus que le bonheur de l’instant.

Sans Isabelle et Steve, ce parcours n’aurait pu être aussi parfait. Merci à eux.  

J1: montée au refuge du Pigeonnier, dont l’accueil du gardien, Olivier, est sans égal.

J2: ascension soutenue du col du Gioberney, minérale et aérienne pour basculer vers le refuge de La Pilatte.

J3: départ 4 h pour traverser le glacier, très asséché, de La Pilatte. Cheminement dans un rocher délité jusqu’au col du Sélé, descente sur le glacier en bonne condition pour rejoindre le refuge du Sélé.

J4 : grosse journée pour atteindre le refuge des Bans par le col de Rascrouset via le vallon de Clapouse, soit un D+ de 1689 et D- de 2114, ou un gardien chaleureux accueille 4 montagnards assoiffés (mention spéciale pour les pâtes aux morilles !!).

J5: dans la fraîcheur matinale nous faisons route vers le pas des Aupillous. Terrain à chamois et final en escalade facile des dalles sous le col. Après un passage délicat d’un reliquat de glacier, nous retrouvons le sentier du ministre.

Fred et Katia

CLUB ALPIN FRANCAIS LA MURE MATHEYSINE
9 VOIE PIERRE BARNOLA
38350  LA MURE
Permanences :
1er vendredi du mois à 20h