Carnet de route

Tempête le matin, t'en chie le soir

Le 20/01/2021 par MANDRON François

Fort vent de sud annoncé, se renforçant en journée. Allons donc faire un tour dans les vallons abrités du coté du Rivier d'Allemont. En chaussant, une vague odeur de chou flotte dans l air: c'est ainsi grâce à certaines flatulences, que nous connaissons le menu d hier soir de la demoiselle. Montée efficace car déjà tracée dans la forêt vers Roche Fendue. Vers 2000m, toujours pas de vent. On décide de faire le détour par la pointe du Sciallet. On croise un skieur qui nous prévienT qu'au sommet ça ventile. En effet 100m sous le sommet, le vent nous cueille, mais rien de méchant. On redescend à la bifurcation, et déjà, il y a un peu plus d'air. Plus on monte, plus il y a de vent. Au col, on commence a bien se faire brasser. Descente en rive droite dans de la bonne poudre. Arrêt casse croute en lisière de forêt  au soleil sans vent. C'était trop bon on remonte. Sauf que le vent forcit encore, passé 2200, ça devient infernal sauf que pour rejoindre la belle pente en poudre, il faut encore traverser un long plat; de plus le compteur des dénivelées s'affole, et ça râle sévère. Enfin on dépeaute sauf qu'il faut tout attacher, même les skis de peur qu'ils s'envolent, j estime à 80 km/h avec des pointes à 100. Les 150 premiers mètres, malgré la pente, on n'avance pas, le vent de face nous freine. Puis d'un seul coup, retour au calme et à la poudreuse de rêve. Retour physique en forêt avec une neige devenue lourde. Bien contents de retrouver la civilisation et son confort après cette rude journée.

Merci à Noémie et Jérémy de m'avoir supporter







CLUB ALPIN FRANCAIS LA MURE MATHEYSINE
9 VOIE PIERRE BARNOLA
38350  LA MURE
Permanences :
1er vendredi du mois à 20h
Agenda